Billets du Président

Le billet du président du mois de août 2018

Bien faire, comment faire ?

S’il y a bien une chose qui obsède les individus qui ont des responsabilités, c’est le fait de vouloir toujours faire mieux pour satisfaire le plus de personnes possible. 

Oui. Mais comment ? Le fait d’être responsable implique de prendre des décisions qui vont forcément être contestées par une partie des protagonistes, et la situation se présente dans tous les domaines.
En sport, par exemple pour les battus des derniers championnats du monde de football, la question se pose pour l’entraîneur : comment mieux faire pour la suite ?
Changer de joueurs, de tactique ou durcir les méthodes d’entraînement. Pire encore, ce sont les dirigeants qui vont limoger l’entraîneur pour espérer en placer un meilleur. En politique, en voulant mieux répartir différentes taxes pour venir en aide à une certaine catégorie de citoyens défavorisés, il y a immédiatement contestation, alors même qu’il n’y a aucun frais supplémentaire, mais, semble-t-il, uniquement une amélioration. Lorsqu’il est question de développement durable, à la suite de l’impact du réchauffement climatique, il est difficile d’admettre que l’on peut mieux faire, sans demander d’abord un effort à son voisin. Même dans le cadre du bénévolat, il est indispensable de faire beaucoup mieux afin de pouvoir encore disposer de personnes qui donnent de leur temps pour de bonnes causes. 
Mais comment ? Le plus difficile pour faire encore mieux, c’est que la vérité n’est pas absolue et dépend souvent du point de vue de l’observateur. Par exemple, ces deux automobilistes face à face devant une place de parc libre portant le numéro 66 pour l’un et 99 pour l’autre ! Ils ont tous deux leur façon de voir la situation, qui est juste pour chacun.
Alors, que faut-il pour faire prospérer une association comme l’UREV ? Si inviter un conférencier à l’assemblée générale n’a pas suffi pour attirer des membres, le but très intéressant et bien préparé d’une course a réuni bien plus de participants que prévu. Dans ces conditions, le comité va poursuivre son oeuvre, persévérer et continuer à travailler dans ce monde qui bouge et avance très vite, tout en sachant qu’il n’y a pas de solution miracle. Chacun de ses membres utilisera ses compétences pour donner satisfaction à un maximum de seniors. Il est bien sûr possible de se faire aider par les nouvelles technologies, c’est bien, mais l’humain doit rester au centre de toutes nos préoccupations.
Au fait, est-il nécessaire de tenter de satisfaire tout le monde, sachant que ce n’est pas possible ? Le principal n’est-il pas de faire ce que l’on pense être le mieux pour les destinataires de ces actions ?
Christian Chauvy

 

Retour à la liste des billets

Activités

La date de la prochaine course suivra prochainement.

La prochaine assemblée générale aura lieu le 17 mars 2020.

TOUTES NOS RUBRIQUES:
by designis site internet réalisé par Designis propulsé avec Hekl@