Manifestations

Musées ouverts à Lausanne

01.08.2020

A Lausanne, les musées communaux : Collection de l’Art Brut, mudac, Musée romain de Lausanne-Vidy et Musée Historique Lausanne, sont désormais ouverts.

Les aménagements nécessaires au respect des consignes sanitaires ont été mis en place. Renseignements complémentaires et horaires sur le site de la Ville.

Lien: Musées à Lausanne

 

Le monde des soldats du feu

13.09.2020

Une occasion unique de découvrir le monde des soldats du feu à l’occasion du 250ème anniversaire du corps des sapeurs-pompiers de Morges.

L’Amicale des anciens pompiers présente l’exposition « Du tocsin au 118 » au Musée Alexis Forel et à la Fondation Bolle, à Morges. Un passé à découvrir.

Les thèmes abordés montreront la puissance destructrice d’un incendie et l’évolution des tenues à travers les époques. Une partie de l’exposition sera spécifiquement dédiée aux enfants avec des jouets et des animations.

Entrée gratuite pour les enfants.

Réouverture le 20 mai 2020.

Lien: Musée Alexis Forel

 

Musée cantonal des Beaux-Arts

20.09.2020

Comme bon nombre de musées dans le canton, le Musée cantonal des beaux-arts a préparé sa réouverture en suivant les consignes de l’Office fédéral de la santé et de l’Association des musées suisses, notamment en conseillant de réserver son billet.

Quant à l’exposition temporaire « Vienne 1900 », elle a été prolongée jusqu’au 23 août.

L’Espace Focus, dédié à Albert-Edgar Yersin, sera ouvert jusqu’au 20 septembre 2020.

Lien: Musée cantonal Lausanne

 

Charlie Chaplin, l’homme-orchestre

30.09.2020

Chaplin’s World à Corsier-sur-Vevey accueille l’exposition temporaire « Charlie Chaplin, l’homme-orchestre ». Il est possible d’y découvrir la fascinante œuvre de Chaplin à travers sa dimension musicale et rythmique, grâce à des dispositifs interactifs et à une immersion audiovisuelle.

Concerts, rencontres, films, dialogues et événements musicaux viendront rythmer la partition 2020.

Lien: Charlie Chaplin, l’homme-orchestre

 

La Venoge à l’honneur

30.09.2020

Il est maintenant possible de découvrir la nouvelle exposition de la Maison de la Rivière, à Tolochenaz. La première partie se situe à l’extérieur, où ont été disposés des vers du fameux poème de Jean Villars Gilles dédiés à la Venoge, accompagnés de clichés imprimés sur de grandes bâches.

Un peu partout, autour de la Maison de la Rivière, les visiteurs peuvent admirer d’autres images. Et dans le bâtiment, des textes permettent d’en apprendre plus sur ce cours d’eau bien vaudois. Il est possible de savoir comment son parcours a changé au cours du temps, avant la déglaciation.

Nouveaux horaires et nombre de visiteurs limités, afin de garantir la sécurité des visiteurs et du personnel.

Lien: Maison de la Rivière

 

La bibliothèque universitaire déjà dans la e-vie

30.09.2020

La bibliothèque cantonale universitaire de Lausanne est ouverte. Déjà très numérisée, la BCU n'a pas particulièrement souffert de la fermeture liée à la pandémie : les prêts via internet et les apprentissages en ligne ont même fait un tabac.

Tous les ouvrages peuvent être empruntés, y compris ceux du libre accès. Mais les personnes qui viennent sur place ne pourront pas s'installer en salle de lecture ou butiner dans les rayons.
Après cette pandémie, la BCU, présente sur six sites à Lausanne, ne va pas changer fondamentalement son organisation : cette bibliothèque est déjà très électronique. Pour les périodiques, plus de 95% de l'offre est numérique et pour les livres, 15% d'entre eux se présentent sous la forme de ebooks.
La bascule vers la consultation de sources numériques s'est déjà faite du côté des lecteurs depuis plus de 10 ans. Dès 2008, le nombre d'accès aux ressources électroniques - à l'époque, bases de données et e-journaux seulement - est supérieur à celui des prêts physiques.

Lien: Bibliothèque cantonale universitaire

 

Le château de Prangins s’encanaille

11.10.2020

L’exposition «Et plus si affinités…» porte si bien son nom. Le Musée national nous fait délicieusement rougir, mais aussi réfléchir aux rapports sociétaux, familiaux, amoureux et sexuels dans une suite d’alcôves qui sentent la poudre ou le souffre.

Une expression que l’on croit moderne mais qui remonte en effet au siècle des Lumières et à Goethe qui, dans «Les affinités électives», s’inspire de travaux de chimie pour décrire la proximité des cœurs et l’attraction magnétique des corps.
Une multitude de petits secrets. Et c’est réussi! Sans tomber dans la tentation de travers faciles, comme l’utilisation de velours rouge, ce sont plusieurs nuances de rose, du lie de vin au poudré, qui servent d’écrin à une collection impressionnante d’objets dissimulant de petits secrets. Ici un lit à baldaquin de bois qui paraît minuscule. Mais si on le regarde de plus près, son bois est décoré de scènes coquines et le couchage en cache un deuxième pour soudain mesurer 180 cm de large. Plus loin, des mots d’amour entre deux hommes, magnifiquement calligraphiés et échangés des années durant dans la plus grande confidentialité.
Du mardi au dimanche, de 10 h à 17 h.

Lien: Musée de Prangins

 

7 manifestation(s)

Activités

Prochaine course: 31.12.2020

Pas de courses en 2020

La prochaine assemblée générale aura lieu le 15 septembre 2020.

TOUTES NOS RUBRIQUES:
by designis site internet réalisé par Designis propulsé avec Hekl@